Covid-19 : la Banque mondiale annonce 12 milliards $ pour garantir l’accès aux vaccins des pays en développement

La Banque mondiale a approuvé une enveloppe de 12 milliards $, destinée à financer l’accès des pays en développement aux vaccins contre la Covid-19. 1 milliard de personnes sont visées. Toutefois, selon l’OMS, aucun vaccin ne devrait être disponible à grande échelle avant mi-2021.

La Banque mondiale veut garantir l’accès des pays en développement à un éventuel vaccin contre la Covid-19. L’institution de développement basée à Washington a approuvé à cet effet, le mardi 13 octobre, un plan d’aide à 12 milliards $.

Ces fonds visent ainsi à « financer l’achat et la distribution de vaccins, de tests et de traitements contre la Covid-19 pour leurs citoyens », indique-t-elle, avec pour ambition d’atteindre « jusqu’à un milliard de personnes ».

Pour la structure multilatérale actuellement dirigée par l’Américain David Malpass, il s’agit en outre d’apporter un soutien technique aux pays bénéficiaires, pour les préparer à déployer à grande échelle « des vaccins sûrs et efficaces ».

Notons que, si ce mécanisme d’aide devrait appuyer ces pays, certains observateurs ne manquent pas de relativiser leur pertinence dans la région subsaharienne, notamment du fait de l’impact sanitaire et humain plus faible de la pandémie (l’Afrique étant la région la moins touchée). 

Aussi, un vaccin ne devrait pas être disponible à grande échelle avant au moins le milieu de l’année prochaine, selon l’OMS. A ce stade, une seule solution a été formellement approuvée (Sputnik V, de Russie), et 7 autres sont au dernier stade des tests (phase 3).

Source : Agence ecofin

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer