La demande mondiale de pétrole va croitre au cours du premier semestre de 2021 (OPEP)

Depuis le début de la crise du coronavirus, les avis divergent sur l’avenir du marché pétrolier en particulier en ce qui concerne la demande et dernièrement c’est l’OPEP qui s’est collée au jeu des prévisions.

D’après son rapport mensuel portant sur le marché du pétrole pour le mois de mars, l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a annoncé que la demande mondiale devrait atteindre 96,3 millions de barils par jour au cours du premier semestre de cette année et prévoit une augmentation supplémentaire au cours du second semestre de 2021.

Il faut savoir que la demande mondiale a diminué de 9,6 millions b/j en glissement annuel pour s’établir à 90,4 millions b/j en moyenne en 2020. Si les nouveaux pronostics du cartel sont avérés, cela représenterait donc une hausse importante.

D’après ce document, la demande de pétrole des 37 pays de l’OCDE a été revue à la hausse d’environ 0,03 million b/j sur une base annuelle de 2,6 millions b/j pour atteindre 44,6 millions b/j en 2021. Quant à la demande de pétrole des pays non membres de l’OCDE, celle-ci a été révisée à la hausse de 0,10 million b/j sur une base annuelle de 3,3 millions b/j pour s’établir à 51,6 millions b/j en 2021.

Ajoutons que cette prévision de l’OPEP relative à la hausse de la demande mondiale se fonde sur une reprise solide de l’économie mondiale grâce à l’impact positif des prochaines campagnes de vaccination contre la Covid-19.

Source : Agence ecofin

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer