Sénégal-tourisme et transports aériens : l’Etat active une ligne de crédit de 75 milliards

L’Etat du Sénégal, avec l’accompagnement de la Banque nationale pour le développement économique BNDE et NSIA Banque, met en place une ligne de crédit de 75 milliards de francs Cfa « exclusivement destinée » au financement des investissements dans le cadre de la relance économique à travers le tourisme et le transport aérien.

L’Etat du Sénégal, pour la relance du tourisme et du transport aérien va décaisser 75 milliards de F cfa. Il s’agit d’une ligne de crédit de 50 milliards en faveur du secteur du tourisme et 25 milliards pour le secteur du transport aérien. Les partenaires sont la Bnde et Nsia Banque.

Selon un communiqué de presse du ministère en charge du tourisme et des transports aériens qui a abrité la cérémonie de présentation des « Conventions de financement de 75 milliards pour les secteurs de l’hôtellerie, du tourisme et des transports aériens », ces ressources exclusivement destinées aux investissements devront impulser la relance de notre économie à travers le tourisme et les transports aériens.

Alioune Sarr, ministre du tourisme et des transports aériens a instruit au Comité de gestion du Crédit hôtelier et touristique, mais aussi au comité de gestion du crédit du transport aérien de s’inscrire résolument dans le sens des orientations du président de la République son Macky Sall afin que ces ressources publiques bénéficient à toute la chaîne de valeur du tourisme, et du transport aérien, mais également que sur l’ensemble du territoire national les acteurs de la relance de notre économie puissent réaliser les investissements nécessaires, à leur échelle, pour développer leurs activités économiques.

Sous la présidence des ministres du tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr, des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, du travail Samba Sy et de la présidente du Haut conseil pour le dialogue social, Mme Innocence Ntap Ndiaye, la cérémonie a été une vitrine pour les acteurs qui rappellent qu’au total le gouvernement du Sénégal a injecté 157 milliards de francs Cfa dans les deux secteurs depuis le début de la pandémie, le 2 mars 2020.

source : Droitdanssesbottes

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer